Faites cet exercice en cette période de l’année

Cette période de l’année est propice pour avancer davantage sur votre chemin de développement personnel.

Un exercice simple, sous la forme de questions auxquelles il s’agit de répondre, comme celui que je vous propose ci-dessous, peut avoir de multiples bienfaits si vous le faites. Par contre, omettre de faire ce genre d’exercice risque de faire durer les comportements indésirables pour une année supplémentaire et de rater l’occasion d’augmenter vos chances de réussite durant la nouvelle année.

Auto-inventaire de fin d’année

L’auto-inventaire de fin d’année est aussi important pour la personne que l’est l’inventaire commercial de fin d’année pour une entreprise. Si l’on considère le mot entreprise dans le sens d’entreprendre (passer à l’action), vous-même êtes une entreprise,  le but de votre processus de développement personnel étant d’entreprendre un travail d’amélioration et d’optimisation de soi.

Certaines personnes vont de l’avant dans leur vie, d’autres régressent. Dans une démarche de développement personnel, la logique veut que l’on progresse d’une manière constante, peu importe la vitesse de progrès.

Cet inventaire vous aidera à déceler les éventuels progrès effectués ainsi que les éventuelles régressions. Il permet de mesurer l’efficacité de vos entreprises durant l’année touchant à sa fin dans le but de renforcer vos qualités et de pallier vos lacunes.

Ce questionnaire est à faire en fin d’année. Il permettra ainsi,  de déclencher une réflexion sur les résolutions de la nouvelle année et d’y inclure les améliorations à faire qui ont été décelées par l’inventaire.

Faites cet exercice en vous posant les questions ci-dessous et en écrivant vos réponses sur papier. Vous pouvez valider vos réponses avec l’aide d’une personne de votre entourage qui vous comprend et qui vous connait bien. Répondez surtout sans hésitation, sincèrement et honnêtement.

1. Est-ce que j’ai atteint mes objectifs que je me suis fixés pour cette année ? Quel était mon taux d’accomplissement ?

Si vous n’avez pas fixé d’objectif pour cette année alors il est absurde de parler d’une réussite quelconque, car sans objectifs définis il n’y a rien à réussir. Dans ce cas, la  révélation de cet inventaire est qu’il y a besoin que vous fixiez des objectifs à réussir pour l’année à venir – j’y reviendrai plus en détail en début d’année prochaine -.

2. Est-ce que j’ai fait de mon mieux qualitativement et quantitativement pour atteindre mes objectifs ? Est-ce que j’aurais pu faire mieux (selon mes compétences) ?

3. Dans quel état d’esprit ai-je majoritairement été cette année ? Quel était mon état émotionnel dominant ?

4.  Dans quel état physique ai-je majoritairement été cette année ? Quel était mon niveau d’énergie dominant ?

5. Est-ce que j’ai amélioré ma personnalité ? Sur quel plan ? Dans quelle mesure ?

6. Est-ce que j’ai amélioré mon hygiène de vie ? Sur quel plan ? Dans quelle mesure ?

7. Est-ce que la procrastination a diminué ma réussite ? Sur quel plan ? Dans quelle mesure ?

8. Est-ce que j’ai dissipé mon énergie dans des activités inutiles ou par un manque de concentration ?

9. Combien de temps (heures par semaine ou par mois) a été consacré à des activités inutiles que j’aurais pu économiser ou utiliser à bon escient ?

10. Est-ce que j’ai fait preuve de persévérance dans l’accomplissement de mes objectifs ?

11. Y a t’il des comportements ou des paroles que je regrette ?

12. Est-ce que j’ai développé de meilleures relations dans mon couple, avec les membres de ma famille, avec les autres ? (basées sur le respect, la tolérance et la sincérité) ?

13. Est-ce que j’ai mis fin à certaines relations nocives dans mon entourage ?

14. Est-ce que je me suis approché de ma vocation ?

15. Suis-je sur la bonne voie ? Sur le chemin de mon développement personnel ?

Cet exercice peut être fait entre des personnes proches, sous la forme d’un jeu où chacun partage ses réponses avec les autres personnes. Non seulement, il permettra de remplir une de vos soirées de fin d’année d’une manière ludique et très utile mais il permettra également de renforcer davantage les liens qui vous unissent.

 

Citations

Celui qui regarde à l’extérieur rêve
Celui qui regarde à l’intérieur s’éveille.

Carl Gustav Jung

« Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer. » –
Carl Rogers

“Ce ne sont pas les événements qui vous arrivent qui détermineront jusqu’où vous irez dans votre vie, mais plutôt votre manière de gérer ces événements.”
Zig Ziglar

Tout ce qui vous immobilise, vous barre la route, vous empêche d’atteindre vos buts, tout cela vient de vous. Vous pouvez vous en débarrasser quand bon vous semble.
Dr Wayne W. Dyer

 

Avec la “Positive Visualization” le pouvoir est à vous !

J’ai choisi comme titre le slogan du personnage Oncle Tom dans la série humoristique Les Têtes à claques. Vous trouverez les épisodes Unbelievable Success dans mon billet précédent (clic).

“Es-tu tanné d’être un super loser ? … Ne désespère pas !…
Avec le programme Unbelievable Success tu vas apprendre  le secret de tous les big winners : la positive visualization.
Parce que c’est seulement en utilisant la positive visualization que tu vas obtenir tout ce que tu veux dans ta vie ! …
La positive visualization : il n’y a rien de plus puissant dans l’Univers ! …
Maintenant le pouvoir est à vous !”

Disait le personnage fictif Oncle Tom. Ce qui n’est pas du tout éloigné de certains discours et affirmations faites par certaines vraies personnes !

Mon but n’est pas d’invalider telle ou telle théorie ou de convaincre quiconque. Chacun est libre de ses croyances et chacun est capable de faire ses propres expériences.

Dans ce post j’aimerais apporter un éclairage sur les techniques de visualisation positive, la loi de l’attraction, le pouvoir de l’intention et les autres synonymes  de la même notion qu’on peut trouver par ci et par là.
Ces techniques sont connues depuis longtemps par les chercheurs en psychologie. Elles ont été mises en application par les coaches et les (vrais) spécialistes du développement personnel et de la psychologie positive avant d’arriver aujourd’hui au grand public par le biais de livres (plus ou moins répandus) et de certains orateurs, mais malheureusement pas sans la déformation et  la déficience habituelles.

L’évolution de la connaissance est intimement liée à l’évolution de l’Humanité

Dans l’univers des anciens Égyptiens, nous dit Koestler : “Les étoiles fixes étaient des lampes suspendues à la voûte céleste ou portées par d’autres dieux. Les planètes voguaient dans leurs bateaux personnels sur les canaux de la Voie lactée, soeur céleste du Nil. Vers le 15 de chaque mois, le dieu Lune était attaqué par une truie féroce, qui le dévorait en deux horribles semaines ; après quoi il renaissait. Parfois la truie l’avalait tout rond, provoquant une éclipse ; parfois un serpent avalait le Soleil, et c’était une éclipse pire encore…”

Les images des anciens pour décrire et expliquer les phénomènes célestes, sont poétiques, mais n’ont rien à voir avec la Vérité. Aujourd’hui, grâce à l’évolution de la science et la démocratisation de la connaissance et de l’éducation, même un enfant connait les raisons des phénomènes célestes.

Chez certaines personnes et certains “praticiens” la compréhension des mécanismes de développement personnel est semblable à celle des anciens Égyptiens.  En effet, elle met l’accent sur la poésie ou le côté surnaturel ou magique au lieu d’une compréhension profonde  et rationnelle basée sur un examen méthodique et des études rigoureuses.

Le Secret est qu’il n’y en a pas !

Souvent ce qui est qualifié de secret ou de mystère, dans une certaine culture, se rapporte à des choses que l’on ignore, que l’on ne peut expliquer ou que l’on ne peut gérer. La visualisation positive (et tous ses synonymes magiques et ésotériques) n’a rien de mystérieux, du moins avec les connaissances d’aujourd’hui provenant de la recherche dans le domaine de la psychologie.

Détermination d’objectif & approches orientées solution

La raison majeure de l’efficacité des techniques du genre Visualisation positive ou Loi de l’attraction est la focalisation sur un objectif. En effet, pour pouvoir visualiser ce que vous voulez ou pour “attirer” (j’utilise ce terme uniquement en référence aux inventeurs de la loi de l’attraction, mais en réalité il est abusif) ce que vous voulez, vous avez besoin de définir ce que vous voulez ! Donc, vous introduisez un changement (à 180°) dans votre perception et vous vous focalisez sur ce que vous voulez et abandonnez ce que vous ne voulez pas.

Le fait de déterminer un objectif crée trois types de changements ou de biais en vous :

1. Biais perceptif : Vous remarquez de plus en plus votre objectif ou tout ce qui s’y rapporte.   Exemple : vous voulez acheter un certain modèle de chaussures, dès que vous commencez à envisager l’achat de ce modèle, vous commencez à le remarquer de  plus en plus aux pieds des passants ou dans les vitrines. Vous avez l’impression que de plus en plus de personnes ont eu la même idée que vous et qu’ils vous imitent probablement, mais en réalité c’est votre perception qui a changé et commence à remarquer ce qu’elle ignorait auparavant.

2. Biais cognitif : Vous retenez plus facilement toutes les informations qui concernent votre objectif.

3. Biais comportemental : Vous mettez en place les actions qui favorisent la réussite de l’objectif.

Si les techniques de visualisation positive ou de loi de l’attraction et leurs clones ne fonctionnement pas pour vous c’est souvent à cause d’une mauvaise définition d’objectif. Les méthodes de détermination d’objectifs ont été abordées dans un des billets intitulé : Etes-vous en train de planifier à échouer ? (clic).

Approches systémiques, interactionnelles et stratégiques

Les approches interactionnelles et stratégiques de l’école de Palo Alto (approches systémiques, approches stratégiques, hypnose Ericksonienne, …) nous apprennent comment nos croyances et notre vision du monde créent notre vécu et comment le fait de changer notre perception change notre vécu.
Je vous invite à analyser la séquence suivante : J’entre dans un lieu, convaincu que les gens qui s’y trouvent me considéreront comme une personne désagréable, ou qu’ils auront carrément quelque chose contre moi. Ce préjugé me rendra rigide et méfiant. Changeons maintenant de perspective et voyons les choses du point de vue des personnes qui se trouvent dans le local : ils voient entrer quelqu’un qui les regarde avec méfiance, dont le comportement défensif semble être un refus, voire même une insulte à leur égard. Ils réagiront en se raidissant et en le regardant, à leur tour, avec suspicion. Le résultat final sera, pour moi, une confirmation du fait que je suis quelqu’un de désagréable que l’on rejette.
En réalité, il s’agit de ma part d’une construction, effet d’une conviction qu’à travers mes actions j’ai moi-même rendue “vraie”. La contre-preuve est fournie par la séquence inverse : j’entre dans le même endroit avec les mêmes personnes, convaincu d’être sympathique et de plaire aux autres ou, carrément, d’être très estimé. Poussé par une telle conviction, j’aurais naturellement une posture détendue et mon regard sera ouvert, en quête de contact. Les autres auront de moi l’impression d’une personne aimable, qui recherche la compagnie. Ils se sentiront donc honorés et gratifiés de mon attitude, à laquelle ils réagiront en miroir, en me renvoyant des signaux amicaux.
Le résultat, cette fois, sera la confirmation que je plais aux autres, parce qu’ils se sont montrés contents d’avoir affaire à moi.

Aucune magie ! Seulement l’effet d’une séquence interactive créée à partir de rien. Cette habilité nous permet de passer de la position à celui qui construit ce qu’il subit à  la position de celui qui construit ce qu’il gère !

Le Secret de tous les Secrets

Même si les techniques de visualisation positive ou de loi de l’attraction et leurs multiples déclinaisons sont efficaces (dans certaines conditions) elles sont loin d’être suffisantes pour atteindre la réussite ou devenir un winner ! En effet, les informations données ci-dessus démontrent que pour atteindre ses objectifs et les réussir il n’y a pas besoin d’un miracle ou d’une force mystérieuse de l’Univers mais essentiellement d’un processus sérieux, réfléchi  et adapté à vos besoins.
La voie de la réussite est une démarche rigoureuse de détermination d’objectif, de conception de votre plan d’action, de compréhension des causes de vos échecs, d’identification et de  libération de vos blocages et d’amélioration constante de vous-même : S’il y avait un Secret ce serait celui-ci !

Citation

« La vérité n’est rien d’autre que le dernier mensonge tenu pour vrai.»
Oscar Wilde


Etes-vous en train de planifier à échouer ?

Transformez vos résolutions en Réussite (2)

Je n’écris pas par hasard la suite de mon billet (Cf. Transformez vos résolutions en réussite) sur les résolutions de la nouvelle année à ce moment précis. Si j’ai choisi de laisser s’écouler quatre semaines depuis le début de l’année pour continuer le travail sur les résolutions, c’est pour trois raisons essentielles :

1. Laisser assez de temps pour bien déterminer les résolutions du Nouvel An,

2. Laisser assez de temps pour démarrer ou essayer de mettre en place afin d’être plus conscient des difficultés, obstacles, tentations pour ne pas changer,…

3. Laisser assez de temps pour qu’il y ait d’éventuels abandons des résolutions !

Résolutions du Nouvel An

Une nouvelle année est souvent l’occasion pour la majorité des personnes, pour partir du bon pied, délaisser l’ancien et construire quelque chose de nouveau ou de tourner la page et de démarrer une nouvelle dans le chapitre de sa vie.
Or,
trois quarts des résolutions sont abandonnés vers la fin du mois de janvier !  Une résolution est un objectif à atteindre et sa détermination ne peut se faire à la légère.

Un adage Américain dit : “ If you fail the plan, you are planning to fail.”
Si vous échouez dans votre planification, vous êtes en train de planifier votre échec !

Pourquoi les résolutions du Nouvel An sont-elles vouées à l’échec ?

Un échec répété des résolutions peut mener à une résignation apprise, une sorte de défaitisme et une perte de confiance en ses capacités à réussir. Or, le problème ne réside pas dans les compétences de la personne mais dans la définition de ses résolutions. En effet, plusieurs erreurs peuvent être fatales quand il s’agit d’élaborer ses résolutions :

1. Objectifs non spécifiques : Exemple : “je vais perdre du poids” mais sans définir combien de kilos, comment et dans combien de temps !

2. Caractère obligatoire : Souvent vous pensez que vous devez faire quelque chose pour répondre à un besoin qui n’en est pas un ! Se baser sur ce que vous pensez devoir faire au lieu de faire ce que vous voulez faire est un très mauvais départ ! (voir Innerlife vs. Outerlife).

3. Manque de motivation ou persévérance : Le retour au travail après les fêtes, la survenues d’autres événements de la vie de tous les jours, entrainement souvent un état d’esprit différent qui engendre une baisse ou une disparition de la motivation et l’abandon du projet.

4. Mauvais timing / procrastination : attendre le début de l’année pour mettre en place des changements qui auraient dû se faire avant n’est pas forcément une bonne stratégie. L’année comporte 364 jours qui représentent autant d’opportunités pour créer un nouveau changement.

Etes-vous SMARTER ?

Qu’il soit d’ordre personnel ou professionnel, pour bien définir un objectif, il est essentiel qu’il soit SMARTER(*) :

S : Spécifique : définir le but en termes précis évitant toute ambiguité d’interprétation. Exemple : “je veux me sentir bien”, chacun à sa manière de se sentir bien, une telle formulation est non spécifique. “Je veux atteindre mon poids idéal pour me sentir bien” est une formulation spécifique.

M : Mesurable :  Utiliser un indice tangible pour définir l’objectif et mesurer l’avancement. Exemple : Atteindre un poids de 60 kgs.

A : Atteignable : Si vous planifiez d’éliminer 10 kgs en un mois, ce n’est peut être pas possible et vous êtes peut être en train de planifier votre échec !

R : Réaliste : Si vous comptez démarrer une formation qui a lieu tous les soirs à 150 kms de chez vous et que vous travaillez toute la journée et vous avez une famille à gérer, votre objectif est peut-être non-réaliste car il ne respecte pas vos contraintes et vos limites.

T : Limité dans le Temps : Déterminez un deadline, une échéance au projet, afin de le délimiter dans le temps et éviter la procrastination.

E : Ecologique : Assurez vous que votre projet soit bénéfique et qu’il ne nuit ni à vous, ni à vos proches ni à quiconque.

R : Représentable : Un objectif que vous ne pouvez pas vous représenter ou imaginer est un objectif auquel vous ne croyez même pas qu’il est

Prenez le temps de considérer vos résolutions, sont-elles SMARTER ?

Planifiez votre réussite !

Pour aller plus loin, démarrer un changement d’envergure (changement des habitudes alimentaires, méthodes de travail, changer de travail, changement familial,…) et se donner les moyens de rêver sa vie et vivre ses rêves, l’accompagnement par un Life et/ou Business Coach est souvent primordial et fait la différence entre ceux qui planifient leur réussite et ceux qui planifient leur échec ! En plus de vous aider à déterminer vos objectifs d’une manière précise et rigoureuse, un coach peut veiller à ce que vous n’abandonniez pas vos objectifs au moindre obstacle ou à la moindre difficulté rencontrée.

Le mot coach est utilisé aujourd’hui à toutes les sauces. La grande majorité des personnes l’utilisent sans saisir l’envergure de la mission et la déontologie d’une telle profession. Combien de fois ai-je entendu une personne dire à son ami ou collaborateur “je vais te coacher”, en sous entendant qu’ils vont les écouter, les conseiller ou les sermonner !

Or, contrairement à un parent ou un ami, un “vrai” coach est formé pour, non seulement, vous écouter, mais également, déclencher en vous la motivation de changer et de la maintenir, il peut être là également pour vous accompagner durant les périodes de changement afin de vous aider à surmonter vos insécurités et vos peurs.

Un autre avantage d’une démarche de coaching est de gagner en autonomie, comme le dit l’adage chinois :

“Donnez-lui un poisson vous le nourrissez un jour,
Apprenez-lui à pêcher vous le nourrissez toute sa vie !”

*: La Méthode SMARTER est une méthode basée sur le modèle SMART, enrichi par Dr. Mäjed Chambah par deux composantes E & R. L’introduction d’une dimension systémique et d’une dimension émotionnelle (QE) grâce aux composantes ER, enrichit le modèle de base composé uniquement de dimensions intellectuelles (QI), transformant ainsi la détermination d’objectif en une approche globale (QI, QE et Systémique) démultipliant ainsi l’efficacité d’une telle approche.