[Vidéo] L’estime de soi

Une excellente présentation de l’estime de soi par le Dr. Christophe André.

Pour aller plus loin : 

Pour en savoir plus sur les mécanismes de  l’estime de soi et du coaching de l’estime de soi :


Le Coaching des émotions et de l’estime de soi (ebook Kindle sur Amazon.fr)


Le Coaching des Emotions et de l’Estime de Soi (Livre broché sur Amazon.fr)

Publicités

Connaissez-vous votre stratégie de vie ? (suite)

Ce billet, fait suite à celui de la semaine dernière sur la stratégie de vie. Il est plus judicieux de commencer sa lecture avant de lire ce qui suit, en cliquant ici.

Intellact Life Map : La cartographie de la stratégie de vie

Un des outils les plus efficaces et les plus complets qui permettent de représenter, avec une simplicité déroutante, sa propre stratégie de vie dans une situation donnée est Intellact Life Map (www.intellact.lu). Ce concept est un concentré de plus de vingt ans de recherches dans divers domaines. Son créateur Martin Straus fait partie de ces rares personnes, qui peuvent allier synthèse, exhaustivité et simplicité. Le résultat est un concept simple et puissant qui permet à tout un chacun de comprendre le fonctionnement (ou plutôt le dysfonctionnement) de son propre système, de commencer à le maîtriser et d’y intégrer les informations justes et adéquates.
J’ai rencontré Martin Straus et il a accepté de m’accorder l’interview* ci-dessous, pour se présenter et expliquer le concept Intellact :

Interview première partie :

Interview seconde partie :

Voici quelques brefs extraits* de la formation Intellact qui illustrent quelques éléments théoriques et pratiques de ce concept :

Convergence : le Tout est plus grand que la somme des parties

Dans une démarche convergente qui caractérise chacune de mes activités, le concept Intellact & son créateur Martin Straus seront les invités spéciaux des deux séminaires de développement personnel Stress & Régulation Emotionnelle (<- clic)” et “Réussite et Estime de Soi (<- clic)” des 1er et 2 mai 2010.
Le concept intellact sera intégré en sus des autres techniques et théories dont foisonnent ces séminaires, pour donner aux participants plus de clés de compréhension et d’outils pratiques pour plus d’efficacité  et d’autonomie !
Pour ces deux séminaires de début mai, Martin Straus co-animera avec moi ces deux journées. Ce sera l’occasion de découvrir ses compétences, ses talents de pédagogue hors pair et son humour.
Pour plus de détails :
www.innertech.eu rubrique actualités (<- clic) ou bien rubrique Séminaires (<- clic) dans la section Life Coaching (<- clic) (ou développement personnel).

Avis aux intéressés : Une offre très spéciale vous attend pour un nombre de places limité !

*interview et montage par  Dr. Mäjed Chambah  pour innerblog.eu


Quelle est votre stratégie de vie ?

Chacun a sa propre stratégie de vie (ou stratégie de survie). En situation de stress (danger), c’est cette stratégie de vie qui est déployée de manière automatique et totalement inconsciente. En une seconde et demie, les émotions affluent, le mental rationnel est mis hors circuit et les comportements s’exécutent automatiquement.
Pensez aux fois, où au volant de votre véhicule, vous aviez à freiner en toute urgence. Vos muscles de votre jambe et du pied freinent sans hésiter une seconde ! (d’ailleurs cela ne prend qu’une demie seconde pour que l’ordre soit donné pour freiner).
La notion de danger (ou de stress) ne concerne pas seulement les situations où il y a un vrai danger de mort et où l’on a besoin de notre instinct de survie pour faire tout ce qui est possible pour survivre (lutter contre des agresseurs, se débattre et trouver des forces supplémentaires pour nager, etc.). Des situations apparemment anodines peuvent être “décodées” par notre cerveau comme étant dangereuses et déclenchent ainsi les mêmes comportements et réactions émotionnelles et physiques qui devraient être activés en présence d’un vrai danger ! Pensez tout simplement aux fois où vous aviez à prendre la parole en public.  Est ce que les réactions émotionnelles et physiques (besoin de fuite, panique, sudation, miction, …) sont justifiées par rapport au caractère inoffensif de la situation ? Certaines personnes sont toujours sur le qui-vive, sous tension en permanence, prêtes à “dégainer”  à la moindre occasion sans raison logique. D’autres personnes bourrées de talent se sabotent  en adoptant des comportements qui ne favorisent pas leur réussite, car ils ont l’impression qu’ils ne méritent pas de réussir ou qu’ils ne sont pas à la hauteur. D’autres arrêtent de vivre et se noient dans la dépression et l’alcool.

Qu’est ce qui fait que ces personnes mettent en place ces comportements incontrôlables qui gâchent leur existence, malgré que dans la plupart des cas, ces personnes souffrent de leurs comportements et luttent de toutes leurs forces pour s’en débarrasser ?
Les comportements, les états émotionnels négatifs et les pensées récurrentes incontrôlables proviennent de l’inconscient de la personne. Souvent ces comportements sont mis en place dans une stratégie de survie suite à la mauvaise interprétation de la situation de la part du “système”. Quelque part, une information est erronée dans le système. Comme pour un système de chauffage central où le thermomètre est dysfonctionnel. Il indique une basse température de l’air ambiant (alors que la température est bonne) entrainant l’enclenchement de la chaudière pour augmenter la température, ce qui est inapproprié étant donné qu’il fait déjà assez chaud. Est ce pour autant tout le système est dysfonctionnel ? Non ! Faut il changer de chaudière ? Non ! Cela est inutile et ne résoudra pas le problème !
Comment faire dans ce cas ? Rectifier le capteur de température. Changer l’information en indiquant au système la bonne température pour qu’il puisse retrouver un fonctionnement optimal.

Peur latente, tension, stress, irritabilité, faible confiance en soi, état émotionnel négatif, et d’autres états d’esprits sont souvent le résultat d’une mauvaise interprétation de la réalité. Une information erronée dans le “système” qu’il “suffit” de corriger pour que le “système” retrouve un comportement optimal et approprié par rapport à la réalité.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite du billet et des techniques de changement de stratégie de vie.