[Vidéo] L’estime de soi

Une excellente présentation de l’estime de soi par le Dr. Christophe André.

Pour aller plus loin : 

Pour en savoir plus sur les mécanismes de  l’estime de soi et du coaching de l’estime de soi :


Le Coaching des émotions et de l’estime de soi (ebook Kindle sur Amazon.fr)


Le Coaching des Emotions et de l’Estime de Soi (Livre broché sur Amazon.fr)

Faites cet exercice en cette période de l’année

Cette période de l’année est propice pour avancer davantage sur votre chemin de développement personnel.

Un exercice simple, sous la forme de questions auxquelles il s’agit de répondre, comme celui que je vous propose ci-dessous, peut avoir de multiples bienfaits si vous le faites. Par contre, omettre de faire ce genre d’exercice risque de faire durer les comportements indésirables pour une année supplémentaire et de rater l’occasion d’augmenter vos chances de réussite durant la nouvelle année.

Auto-inventaire de fin d’année

L’auto-inventaire de fin d’année est aussi important pour la personne que l’est l’inventaire commercial de fin d’année pour une entreprise. Si l’on considère le mot entreprise dans le sens d’entreprendre (passer à l’action), vous-même êtes une entreprise,  le but de votre processus de développement personnel étant d’entreprendre un travail d’amélioration et d’optimisation de soi.

Certaines personnes vont de l’avant dans leur vie, d’autres régressent. Dans une démarche de développement personnel, la logique veut que l’on progresse d’une manière constante, peu importe la vitesse de progrès.

Cet inventaire vous aidera à déceler les éventuels progrès effectués ainsi que les éventuelles régressions. Il permet de mesurer l’efficacité de vos entreprises durant l’année touchant à sa fin dans le but de renforcer vos qualités et de pallier vos lacunes.

Ce questionnaire est à faire en fin d’année. Il permettra ainsi,  de déclencher une réflexion sur les résolutions de la nouvelle année et d’y inclure les améliorations à faire qui ont été décelées par l’inventaire.

Faites cet exercice en vous posant les questions ci-dessous et en écrivant vos réponses sur papier. Vous pouvez valider vos réponses avec l’aide d’une personne de votre entourage qui vous comprend et qui vous connait bien. Répondez surtout sans hésitation, sincèrement et honnêtement.

1. Est-ce que j’ai atteint mes objectifs que je me suis fixés pour cette année ? Quel était mon taux d’accomplissement ?

Si vous n’avez pas fixé d’objectif pour cette année alors il est absurde de parler d’une réussite quelconque, car sans objectifs définis il n’y a rien à réussir. Dans ce cas, la  révélation de cet inventaire est qu’il y a besoin que vous fixiez des objectifs à réussir pour l’année à venir – j’y reviendrai plus en détail en début d’année prochaine -.

2. Est-ce que j’ai fait de mon mieux qualitativement et quantitativement pour atteindre mes objectifs ? Est-ce que j’aurais pu faire mieux (selon mes compétences) ?

3. Dans quel état d’esprit ai-je majoritairement été cette année ? Quel était mon état émotionnel dominant ?

4.  Dans quel état physique ai-je majoritairement été cette année ? Quel était mon niveau d’énergie dominant ?

5. Est-ce que j’ai amélioré ma personnalité ? Sur quel plan ? Dans quelle mesure ?

6. Est-ce que j’ai amélioré mon hygiène de vie ? Sur quel plan ? Dans quelle mesure ?

7. Est-ce que la procrastination a diminué ma réussite ? Sur quel plan ? Dans quelle mesure ?

8. Est-ce que j’ai dissipé mon énergie dans des activités inutiles ou par un manque de concentration ?

9. Combien de temps (heures par semaine ou par mois) a été consacré à des activités inutiles que j’aurais pu économiser ou utiliser à bon escient ?

10. Est-ce que j’ai fait preuve de persévérance dans l’accomplissement de mes objectifs ?

11. Y a t’il des comportements ou des paroles que je regrette ?

12. Est-ce que j’ai développé de meilleures relations dans mon couple, avec les membres de ma famille, avec les autres ? (basées sur le respect, la tolérance et la sincérité) ?

13. Est-ce que j’ai mis fin à certaines relations nocives dans mon entourage ?

14. Est-ce que je me suis approché de ma vocation ?

15. Suis-je sur la bonne voie ? Sur le chemin de mon développement personnel ?

Cet exercice peut être fait entre des personnes proches, sous la forme d’un jeu où chacun partage ses réponses avec les autres personnes. Non seulement, il permettra de remplir une de vos soirées de fin d’année d’une manière ludique et très utile mais il permettra également de renforcer davantage les liens qui vous unissent.

 

Citations

Celui qui regarde à l’extérieur rêve
Celui qui regarde à l’intérieur s’éveille.

Carl Gustav Jung

« Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer. » –
Carl Rogers

“Ce ne sont pas les événements qui vous arrivent qui détermineront jusqu’où vous irez dans votre vie, mais plutôt votre manière de gérer ces événements.”
Zig Ziglar

Tout ce qui vous immobilise, vous barre la route, vous empêche d’atteindre vos buts, tout cela vient de vous. Vous pouvez vous en débarrasser quand bon vous semble.
Dr Wayne W. Dyer

 

Marre de la vie ? Lisez ceci d’abord !

Vous vous sentez piégé(e), bloqué(e) dans votre vie ? Vous avez l’impression que l’horizon est obscur et qu’il n’y pas d’issue ni de changement possible ? Je vous propose un texte écrit par l’auteur américain Chuck Palahniuk. Même si son nom vous est peut-être inconnu, ses oeuvres le sont beaucoup moins. Notamment son livre Fight Club qui a été porté au cinéma par le metteur en scène David Fincher (avec Edward Norton et Brad Pitt).

Vivez comme si vous alliez mourir

Vivez comme si vous deviez mourir

En dehors de faire du sport et de manger sainement, je m’impose tentative de suicide à peu près tous les deux ans. Les petites filles avaient mariage idéal, avec robe princesse et vol de colombes.  Moi, depuis que je suis petit, je prépare mon suicide parfait.

J’ai une image précise du résultat :  Ni coup de feu, ni pendaison, ni vol plané du haut du Chrysler Building. Rien de spectaculaire. Je tiens à être un cadavre impeccable. Quand j’étais journaliste, je couvrais régulièrement le même fait divers.  Tous les membres d’une famille retrouvés morts à cause d’un barbecue utilisé comme chauffage d’appoint.  à chaque fois, le monoxyde de carbone avait eu raison d’eux pendant leur sommeil,  et j’étais sur place en même temps que la police et les premiers secours. Papa, maman et les enfants, allongés sur leur lit :  des trépassés magnifiques, paisibles. Aucune trace de rictus, de vomissures, ou de  spasmes :  leurs visages lisses et si détendus qu’ils semblaient dormir.

Pour moi, c’est la meilleure façon de partir. Habitant un état où il est totalement légal de choisir le jour de son départ, je suis peut-être un peu partial sur le sujet.  J’ai eu l’occasion d’assister à une de ces soirées d’adieu ou phénobarbital remplace le champagne.  Je n’y connaissais personne, pas même l’hôte, condamné par un cancer du côlon. Une amie d’amis m’avait téléphoné en pleurs et supplié de l’accompagner, sous prétexte de que se rendre en solo à un tel événement était déplacé et pathétique.  Bizarrement, ni Judith Martin, ni Emily Post ni Amy Vanderbilt n’ont défini les codes de la bienséance en pareille occasion :  quels  vêtements porter, quels cadeaux offrir, comment s’adresser un mourant inconnu ?

Pire, ce n’est qu’au moment où les convives ont été invités à joindre les mains et à allumer des bougies que j’ai pris conscience du caractère « définitif » de la soirée.  Ce fut ce que j’appellerai ma « blind-date » avec la mort.

Le suicide est une tendance lourde de nos jours. Chaque année aux États-Unis, quelque 26000 hommes se donnent la mort.  Certains, bien plus intelligents ou courageux que vous et moi. Hunter S. Thompson, Kurt Cobain, Spalding Gray, David Foster Wallace.  Ils étaient accomplis, riches, talentueux, et ils nous manquent.

Quoi qu’il en soit, si vous décidez de faire le grand saut, je vous demanderai une seule chose :  attendre sept jours.   Pendant cette ultime semaine, suivez la règle du NDC.  Pas d’inquiétude, ça ira vite.  Comme les derniers jours passés dans job qu’on déteste,  chaque moment serein nimbé de nostalgie,  adouci d’être un mort en puissance.  Le film est presque fini, et le temps presse.

Commencez par “N” comme nettoyage.  Nettoyez votre salle de bains, votre voiture, faites la lessive, blanchissez les joints, nettoyaient derrière le frigo, les vitres.  Il faut que ça brille.

“D”  comme  débarrasser.  Triez vos papiers et ne gardez que les plus importants.  Idem pour vos placards et vos affaires personnelles :  ne gardez que ce qui compte vraiment.  Le reste, donnez-le ou détruisez-le. Mettez vos secrets et vos souvenirs à la benne à ordures.  Faites de même avec l’armoire à pharmacie et le frigo.  Et puis offrez-vous une belle coupe de cheveux.  Ne vous fiez pas à la croyance populaire :  les cheveux humains ne poussent pas après la mort. Alors, autant être à son avantage. Chouchoutez-vous,  vous avez ma permission. Ce ne sont pas les grands désastres qui nous écrasent. Imaginons que les aliens  débarquent, ou que les zombies dévoreurs de chair humaine attaquent.  La plupart des hommes enfileront leur veste et se jetteront dans la mêlée.  Même un tremblement de terre où un incendie constituent parfois un agréable changement de rythme.  Non, ce qui nous opprime, ce sont les tickets de parking.  La nourriture avariée dans le frigo.  Les  fringues sales au fond du panier à linge  qui n’ont pas vu la lumière du jour depuis 1995.  Une fois que vous avez laissé ces plaies du quotidien s’accumuler, vous êtes foutu.  D’où le “D” de débarrasser.  Si vous pouvez vous raser, vous pouvez vivre.

Enfin, “C”  comme contacter.  Contactez toutes vos connaissances et dites-leur quelque chose de gentil. Même si vous ne pouvez pas les supporter, abandonner toute aigreur. Trouver quelque chose en eux que vous admirez, enviez et ou convoitez en secret, et encensez-les.  Dites bien comme vous jalousez le boulot, le mariage ce fameux col roulé en cachemire. Oui, cette étape a tout de l’humiliation, mais qu’avez-vous à perdre ?

Cessez de vous apitoyer. Laissez tomber votre colère et vos défenses. Pardonnez, à vous comme aux autres. Dans une semaine, ils auront les yeux rivés sur votre cercueil et ils se sentiront mal. D’ici là vous pouvez bien leur faire une fleur.

Maintenant, il est temps de penser à votre mort. La chaleur douillette, la douce ivresse, votre film ou votre musique préférés en toile de fond.  Visualisez votre salle de bains étincelante et vos tiroirs vides.  Et puis imaginez le monde sans vous. Les mêmes embouteillages, les mêmes famines.  Les mêmes politiciens, et votre club de foot qui refuse d’arriver au sommet de sa division. Les gens vont vous oublier. Le monde va nous oublier. Vous n’êtes pas Kurt Cobain.

Alors, pourquoi ne pas allumer votre barbecue et faire griller un steak ?

Si vous avez respecté la règle du NDC à la lettre, il y a de grandes chances pour que tout cela vous indiffère. Vous serez entourés d’amis pour qui vous saurait enfin un type bien. Votre four saura propre, votre voiture dépoussiérée. Vous faites de la procrastination pour payer vos impôts, alors pourquoi pas pour mourir ? Surtout depuis que vous avez une coupe de cheveux au top.


Source : Men’s Health
Texte original en anglais : Live like you’re dying.

Citations

Vivez comme si vous alliez mourir demain. Apprenez comme si vous aviez l’éternité devant vous.
Mahatma Gandhi

« Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer. » –
Carl Rogers

“Ce ne sont pas les événements qui vous arrivent qui détermineront jusqu’où vous irez dans votre vie, mais plutôt votre manière de gérer ces événements.”
Zig Ziglar

Tout ce qui vous immobilise, vous barre la route, vous empêche d’atteindre vos buts, tout cela vient de vous. Vous pouvez vous en débarrasser quand bon vous semble.
Dr. Wayne W. Dyer


Suite : Cette simple technique peut changer votre vie ! (2è partie)

La Mindfulness ou la pleine conscience consiste à ramener son attention sur l’instant présent. Il s’agit de porter délibérément attention aux choses qui sont là dans l’instant présent, sans les juger. Cela peut être nos sensations corporelles, les sons, les couleurs, ou les pensées qui naissent dans l’esprit.

Développer la pleine conscience permet de retrouver la capacité de contrôler notre mental et se concentrer là où on le souhaite sans se laisser distraire par des pensées automatiques. Il s’agit d’apprécier la plénitude de chaque moment que nous vivons et surtout, d’être en contact avec notre être dans sa plénitude.
Notre état de veille ordinaire est très limité et contraignant. La mindfulness nous aide à sortir de cet automatisme inconscient, nous donnant ainsi la possibilité de réaliser toutes nos capacités conscientes et inconscientes.

Il existe un intérêt croissant dans le monde scientifique pour toutes les techniques qui développent l’attention au présent, ceci depuis que des études ont montré leur efficacité lors de recherches cliniques sur plusieurs troubles psychiques.

Dans cette deuxième partie (Voir la première partie de ce billet <– clic), le Dr. Christophe André (éminent psychiatre et auteur, voir bibliographie ci-dessous) explique dans la vidéo ci-dessous l’efficacité de la Mindfulness dans le traitement de plusieurs pathologies et dans l’équilibrage et la stabilité émotionnelles. Il explique également, les principes de la pratique et comment dépasser les obstacles à la pratique.

Mindfulness & Compétence émotionnelle

La Mindfulness est l’une des techniques les plus efficaces pour développer une compétence émotionnelle.  Les deux événements  à venir au mois de novembre présenteront des techniques basées sur la Mindfulness pour la régulation émotionnelle et pour développer l’estime de soi. C.f. : les compétences émotionnelles (Stress et Régulation Emotionnelle <– clic) et l’estime de Soi (Estime de Soi et Réussite <– clic).

Plus d’info sur ces pages : http://www.innertech.eu/b2c_seminaires.html

http://www.innertech.eu/pages/emotions.html

http://www.innertech.eu/pages/estime.html

Pour être sûr(e) d’être informé(e) de la mise en ligne du prochain billet, vous pouvez vous inscrire gratuitement (si vous ne l’êtes pas déjà) à la lettre d’information Innertech Newsletter (La lettre de la Qualité de Vie, du Développement Personnel et du Coaching) en cliquant ici. D’ailleurs, vous recevrez gratuitement dès votre inscription un rapport électronique d’introduction à l’intelligence émotionnelle.

Bibliographie (corrigée)

Livres de Dr. Christophe André sur les émotions :

Les états d’âme : Un apprentissage de la sérénité
La force des émotions. Amour, colère, joie…

Livres du Pr. Jon Kabat-Zinn le créateur de la Mindfulness :

L’éveil des sens – Vivre l’instant présent grâce à la pleine conscience

Où tu vas, tu es – Apprendre à méditer pour se libérer du stress et des tensions profondes

Livres + CD Audio de pratique guidée de mindfulness  :

Méditer pour ne plus déprimer : La pleine conscience, une méthode pour vivre mieux (1CD audio)
Mediter + 1cd audio gratuit

Citations

“Considérez le temps que vous consacrez à la pratique méditative comme un temps en dehors du temps des horloges, un temps simplement pour être avec vous-même, et qui peut transformer votre vie.”

Jon Kabat-Zinn
Professeur en Médecine, créateur du MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction Program)


Cette simple technique peut changer votre vie !

Aujourd’hui il est reconnu que  les émotions affectent la santé physique, la santé mentale, le bien-être, les relations sociales et familiales. On parle d‘ailleurs de plus en plus des “maladies du stress”.

La technique de la Pleine Conscience (Mindfulness en anglais) permet de développer une compétence émotionnelle qui permet de se libérer du stress et de ses effets. Plusieurs études scientifiques ont validé l’efficacité de la Mindfulness dans plusieurs cas : dépression,  anxiété, et diverses pathologies.

Le Dr. Christophe André (éminent psychiatre et auteur, voir bibliographie ci-dessous) explique dans les vidéos ci-dessous ce qu’est la Mindfulness, ses origines, ainsi que ses bénéfices.

La semaine prochaine, suivront d’autres vidéos qui expliquent la pratique de la technique, les applications pour la thérapie et pour le développement personnel.

Pour être sûr(e) d’être informé(e) de la mise en ligne du prochain billet, vous pouvez vous inscrire gratuitement (si vous ne l’êtes pas déjà) à la lettre d’information Innertech Newsletter (La lettre de la Qualité de Vie, du Développement Personnel et du Coaching) en cliquant ici. D’ailleurs, vous recevrez gratuitement dès votre inscription un rapport électronique d’introduction à l’intelligence émotionnelle.

Mindfulness & Compétence émotionnelle

La Mindfulness est une des techniques efficaces pour développer une compétence émotionnelle.  Les deux événements  à venir au mois de novembre présenteront des techniques basées sur la Mindfulness pour la régulation émotionnelle et pour développer l’estime de soi. C.f. : les compétences émotionnelles (Stress et Régulation Emotionnelle <– clic) et l’estime de Soi (Estime de Soi et Réussite <– clic).

Plus d’info sur ces pages : http://www.innertech.eu/b2c_seminaires.html

http://www.innertech.eu/pages/emotions.html

http://www.innertech.eu/pages/estime.html

Bibliographie

Livres de Dr. Christophe André sur les émotions :

Les états d’âme : Un apprentissage de la sérénité

La force des émotions. Amour, colère, joie…

Livres du Pr. Jon Kabat-Zinn le créateur de la Mindfulness :

La force des émotions. Amour, colère, joie…

Où tu vas, tu es – Apprendre à méditer pour se libérer du stress et des tensions profondes

Livres + CD Audio de pratique guidée de mindfulness  :
Méditer pour ne plus déprimer : La pleine conscience, une méthode pour vivre mieux (1CD audio)

Mediter + 1cd audio gratuit

Citation

“Mindfulness :Etat de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment ».

Jon Kabat-Zinn
Professeur en Médecine, créateur du MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction Program)



Ayez du ressort !

Notre corps et notre esprit sont comme un ressort. Plus il se détendent et plus ils sont aptes à supporter la pression. Pour avoir du ressort, rien de mieux d’un peu de détente et de repos en cette saison estivale. C’est également l’un des meilleurs moyens pour se libérer stress et du burn-out.

Je vous donne rendez-vous pour le mois de  septembre pour la reprise de ce blog avec plus de billets, vidéos, e-books gratuits et de techniques de développement personnel, de coaching et de qualité de vie.

Pour l’instant vivez le moment présent ! C’est le moment de se recharger pour avoir plein d’énergie, d’efficacité et de l’entrain pour la rentrée.

Si vous cherchez de la lecture – de détente utile 😉 – pour l’été, je peux vous conseiller les ouvrages suivants :

L’éveil des sens – Vivre l’instant présent grâce à la pleine conscience

Dieu voyage toujours incognito

Les états d’âme : Un apprentissage de la sérénité

Citations

L’ennemi mortel de l’âme c’est l’usure des jours
Romain Rolland

L’habitude est une forme de l’usure, elle efface les contours de nos plus chères amours, les recouvre d’une poussière sous laquelle nous ne les voyons plus.
Marcelle Auclair

Plus grande est la lutte, plus glorieux est le triomphe !

Plus grande est la lutte, plus glorieux est le triomphe.” C’est une des répliques marquantes du magnifique court métrage Le Cirque des Papillons (Cf. Le Cirque des Papillons).

Un homme handicapé âgé de 42 ans, Philippe Croizon, amputé des bras et des jambes (qui nous évoque le personnage de Will dans le Cirque des Papillons), s’apprête à réaliser un exploit historique sans précédent en traversant la Manche à la nage au mois de septembre prochain.

Philippe, amputé de tous ses membres suite à une électrocution, s’entraîne depuis deux ans, à l’aide de prothèses, à la réalisation de cet exploit. A ses débuts il ne savait même pas faire une longueur. En se fixant l’objectif de traverser les 40 kilomètres de la manche en 18 heures, Philippe veut donner de l’espoir aux personnes handicapées qui pensent que la vie n’est que souffrance.

Ce qui fait la différence est souvent l’attitude mentale ! Une belle démonstration grâce à Philippe Croizon qui a su aller au delà des obstacles de son handicap et faire de sa vie une oeuvre et un exemple pour les autres.

Combien de  difficultés dans votre vie vous avez utilisées comme prétexte pour ne pas atteindre vos objectifs ? Quelles difficultés dans votre vie pourriez-vous utiliser comme tremplin après avoir vu ceci :

Citations

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.»
Winston Churchill

« La difficulté attire l’homme de caractère, car c’est en l’étreignant qu’il se réalise lui-même.»
Charles de Gaulle

« Plus on rencontre des difficultés dans la vie, plus on a en soi de fierté et de contentement de soi-même.»
Tristan Bernard (extrait de Monsieur Codomat)

« Il est fort préférable d’oser de grandes choses, remporter de glorieux triomphes, même si on subit des échecs, que de se ranger avec ces pauvres esprits, qui ne jouissent beaucoup, ni ne souffrent beaucoup, parce qu’ils vivent dans le gris crépuscule qui ne connaît ni victoire ni défaite.»
Théodore Roosevelt


Source

Etes-vous émotionnellement intelligent(e) ?

Les émotions jouent un rôle très important dans notre vie. En effet, les émotions ont un impact sur :

  • la performance au travail (prise de décisions, efficacité, qualité,…),
  • les relations sociales (conflits, entente, collaboration),
  • la santé mentale (dépression, anxiété, burn-out)
  • et la santé physique (comportements à risque, état physiologique et endocrinien).

Avoir une intelligence intellectuelle ne suffit pas pour réussir et avoir une bonne qualité de vie, l’intelligence émotionnelle (savoir gérer et utiliser ses émotions) est primordiale !

Développer son intelligence émotionnelle

Le développement de l’intelligence émotionnelle (appelée également compétence émotionnelle ou régulation émotionnelle) permet d’avoir une meilleure santé physique et mentale, des relations sociales plus harmonieuses et une meilleure efficacité au travail. La compétence émotionnelle passe par trois étapes :

  1. Savoir : connaître l’importance des émotions (c’est le but de cet article) et avoir les connaissances y afférentes
  2. Savoir-faire : acquérir et développer les habilités de gérer ses émotions pour l’accomplissement d’une tâche, d’un objectif précis
  3. Savoir-être : intégrer la compétence émotionnelle comme un état permanent et habituel qui peut s’exprimer dans toutes les situations du quotidien.

Développer sa conscience et ses connaissances émotionnelles (étape 1)

Cette première étape de “savoir émotionnel” est celle qui permettra l’acquisition des habilités émotionnelles (savoir-faire) et d’en faire une seconde nature (savoir-être). Les études montrent que la moitié des individus (50%) ignorent l’importance de leurs émotions !

L’étape du savoir émotionnel consiste à :

  • connaître la complexité et l’étendue des émotions
  • être conscient de ses propres émotions
  • être capable de les identifier
  • comprendre les causes et les conséquences des émotions
  • pouvoir exprimer ses émotions (d’une manière socialement acceptable)

Pour ce faire, je vous propose des outils (sous forme de questionnaires d’auto-évaluation) pour auto-évaluer votre conscience émotionnelle et vous aider à identifier vos émotions. Ces outils, faisant partie des supports délivrables de l’un de mes séminaires de développement personnel (Stress & Régulation émotionnelle), ils ne peuvent être mis sur internet (pour des raisons de copyright), mais seront envoyés automatiquement par email sous la forme d’un rapport électronique (e-report) pour toute personne qui le souhaite, en s’inscrivant à la liste Innertech Newsletter en cliquant ici.

Pour les personnes déjà inscrites à Innertech Newsletter, elles recevront automatiquement le rapport électronique (Intelligence & conscience émotionnelle) sans aucune démarche de leur part.

Pour aller plus loin en toute autonomie

Cette première étape de savoir émotionnel peut être explicitée et être tangible grâce à Intellact Life Map (cf. billet précédent : Connaissez-vous votre stratégie de vie ? )

Séminaires de développement personnel Stress & Régulation Emotionnelle” et “Réussite et Estime de Soi” des 1er et 2 mai 2010. Séminaires qui visent le développement de l’intelligence émotionnelle d’une manière très autonome par l’acquisition du savoir, savoir-faire et savoir-être nécessaires.

Citations

« Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.»
Carl Gustav Jung


Quelle est votre stratégie de vie ?

Chacun a sa propre stratégie de vie (ou stratégie de survie). En situation de stress (danger), c’est cette stratégie de vie qui est déployée de manière automatique et totalement inconsciente. En une seconde et demie, les émotions affluent, le mental rationnel est mis hors circuit et les comportements s’exécutent automatiquement.
Pensez aux fois, où au volant de votre véhicule, vous aviez à freiner en toute urgence. Vos muscles de votre jambe et du pied freinent sans hésiter une seconde ! (d’ailleurs cela ne prend qu’une demie seconde pour que l’ordre soit donné pour freiner).
La notion de danger (ou de stress) ne concerne pas seulement les situations où il y a un vrai danger de mort et où l’on a besoin de notre instinct de survie pour faire tout ce qui est possible pour survivre (lutter contre des agresseurs, se débattre et trouver des forces supplémentaires pour nager, etc.). Des situations apparemment anodines peuvent être “décodées” par notre cerveau comme étant dangereuses et déclenchent ainsi les mêmes comportements et réactions émotionnelles et physiques qui devraient être activés en présence d’un vrai danger ! Pensez tout simplement aux fois où vous aviez à prendre la parole en public.  Est ce que les réactions émotionnelles et physiques (besoin de fuite, panique, sudation, miction, …) sont justifiées par rapport au caractère inoffensif de la situation ? Certaines personnes sont toujours sur le qui-vive, sous tension en permanence, prêtes à “dégainer”  à la moindre occasion sans raison logique. D’autres personnes bourrées de talent se sabotent  en adoptant des comportements qui ne favorisent pas leur réussite, car ils ont l’impression qu’ils ne méritent pas de réussir ou qu’ils ne sont pas à la hauteur. D’autres arrêtent de vivre et se noient dans la dépression et l’alcool.

Qu’est ce qui fait que ces personnes mettent en place ces comportements incontrôlables qui gâchent leur existence, malgré que dans la plupart des cas, ces personnes souffrent de leurs comportements et luttent de toutes leurs forces pour s’en débarrasser ?
Les comportements, les états émotionnels négatifs et les pensées récurrentes incontrôlables proviennent de l’inconscient de la personne. Souvent ces comportements sont mis en place dans une stratégie de survie suite à la mauvaise interprétation de la situation de la part du “système”. Quelque part, une information est erronée dans le système. Comme pour un système de chauffage central où le thermomètre est dysfonctionnel. Il indique une basse température de l’air ambiant (alors que la température est bonne) entrainant l’enclenchement de la chaudière pour augmenter la température, ce qui est inapproprié étant donné qu’il fait déjà assez chaud. Est ce pour autant tout le système est dysfonctionnel ? Non ! Faut il changer de chaudière ? Non ! Cela est inutile et ne résoudra pas le problème !
Comment faire dans ce cas ? Rectifier le capteur de température. Changer l’information en indiquant au système la bonne température pour qu’il puisse retrouver un fonctionnement optimal.

Peur latente, tension, stress, irritabilité, faible confiance en soi, état émotionnel négatif, et d’autres états d’esprits sont souvent le résultat d’une mauvaise interprétation de la réalité. Une information erronée dans le “système” qu’il “suffit” de corriger pour que le “système” retrouve un comportement optimal et approprié par rapport à la réalité.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite du billet et des techniques de changement de stratégie de vie.